Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

DEVANT LE CONSTAT D'UNE EUROPE « IMPUISSANTE, IMMOBILE, PARALYSÉE », NICOLAS SARKOZY RÉCLAME UN NOUVEAU TRAITÉ EUROPÉEN

24 Juin 2016, 02:48am

Publié par Antonella

DEVANT LE CONSTAT D'UNE EUROPE « IMPUISSANTE, IMMOBILE, PARALYSÉE », NICOLAS SARKOZY RÉCLAME UN NOUVEAU TRAITÉ EUROPÉEN

23 JUIN 2016

« Pour sauver l'Europe il va falloir que dans les mois qui viennent il y ait une initiative franco-allemande, avec un nouveau traité qui donne le sentiment justifié aux 450 millions d'Européens que nous entendons ce qu'ils disent, que nous comprenons ce qu'ils ressentent ».

Cette conviction, Nicolas Sarkozy, le président des Républicains, l'a formulée ce mardi à Angela Merkel, la chancelière allemande, en marge d'un déplacement à Berlin à l'occasion du Wirtschaftstag (« journée de l'économie »), l'événement annuel du Wirtschaftsrat (le « conseil économique »), l'une des principales organisations patronales allemandes affiliées à la CDU dont Angela Merkel est la présidente.

Une conviction formulée deux jours avant le référendum anglais sur la sortie ou non du Royaume-Uni de l'Union européenne.

« Que cela soit le camp du "in" ou du "out" qui gagne, il faudra entendre ce que les peuples disent. Pas simplement en Angleterre mais partout, en Grèce, en Espagne, en Autriche, en France. Le projet européen doit être refondé. Je crois en l'Europe. Je suis un européen convaincu mais nous ne pouvons pas rester dans la situation actuelle. Plus personne ne comprend rien à ce qui se passe », a également confié Nicolas Sarkozy à LCI ce même mardi.

Espérant « profondément » que le Royaume-Uni reste au sein de l'Union européenne, Nicolas Sarkozy estime incontournable que le Conseil des Chefs d'Etat européens pose sur la table la question d'un « nouveau traité pour refonder le projet européen ».

« Nous n'avons plus de politique d'immigration, la zone euro ne fonctionne pas comme elle devrait fonctionner, l'Europe s'occupe de trop de choses », remarque Nicolas Sarkozy qui souhaite que l'Union européenne tire « les conséquences des crises successives que nous avons connues avec un premier chapitre essentiel : il faut un Schengen 2, que la politique d'immigration européenne soit gérée par un gouvernement des ministres de l'Intérieur européens. »

Aux yeux du président des Républicains « tous les 20 ou 30 ans le projet européen a besoin d'être refondé. Les 450 millions Européens doivent comprendre pourquoi on fait l'Europe. L'Europe est faite pour protéger. Or, aujourd'hui, elle ne protège pas », constate Nicolas Sarkozy. Lors de cet échange avec Angela Merkel, il a été également beaucoup question du couple franco-allemand qui, aux yeux de Nicolas Sarkozy, n'existe plus. Député européen et maire de la Garenne-Colombes, Philippe Juvin explique combien depuis 2012 Angela Merkel tente, sans succès, de relancer ce couple.

« Aujourd'hui il n'y a plus de couple. Quelle est l'initiative franco-allemande depuis 4 ans ? Il n'y en a pas », souligne Nicolas Sarkozy qui déplore le retrait du président de la République française dans la conduite des affaires européennes et dans le couple franco-allemand.

« L'Europe a besoin d'un leadership. Le leadership n'est pas un droit, c'est un devoir. L'Allemagne ne peut pas conduire l'Europe seule. La France ne peut pas conduire l'Europe seule. On a besoin de ce leadership franco-allemand. Nous sommes les deux pays les plus peuplés d'Europe et à nous deux nous pesons 50% du PIB de la zone euro. Nous sommes pays fondateurs. Nous avons une responsabilité particulière. Si la France et l'Allemagne n'assurent par leur leadership, l'Europe est impuissante, l'Europe est immobile, l'Europe est paralysée. C'est ce qui se passe aujourd'hui », déplore Nicolas Sarkozy trouvant « humiliant, pour l'idée que je me fais de la grandeur de mon pays » que les grands dirigeants de ce monde préfèrent, dans leurs déplacements en Europe, s'arrêter à Londres et Berlin plutôt qu'à Paris.http://www.republicains.fr/actualites_europe_paralysee_nicolas_sarkozy_reclame_nouveau_traite_europeen_20160622

Commenter cet article