Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

Les réussites de Sarkozy

28 Août 2016, 14:49pm

Publié par Antonella LA FRANCE POUR LA VIE NS 2017

Les réussites de Sarkozy

Les réussites de Sarkozy

Des réformes, des actions, des interventions que le président peut légitimement mettre à son actif.

L'intervention en Libye

Sarkozy a joué gros. Mais il a gagné son pari. Certes, à l'heure des révoltes arabes, il avait beaucoup à se faire pardonner : les ratés tunisien et égyptien bien sûr, mais aussi la mansuétude dont bénéficia Kadhafi lors de son ébouriffante virée sur les bords de Seine, en décembre 2007. Il n'empêche : l'obstination et l'énergie de "Sarko" ont vaincu les réticences des alliés occidentaux, lui conférant une stature de leader résolu à jouer les élans des peuples contre le féroce entêtement des autocrates. Cette dynamique aura inspiré le ferme engagement en Côte d'Ivoire en faveur de l'ami Alassane Ouattara, président élu en butte au putsch électoral du sortant, Laurent Gbagbo. Et qu'importent les procès en néocolonialisme qu'alimente un interventionnisme qui se veut vertueux tout en ménageant les intérêts de la France...

La question prioritaire de constitutionnalité (QPC)

C'est une des grandes innovations de la réforme institutionnelle de 2008 et un réel progrès démocratique. La QPC permet à un justiciable, via la juridiction devant laquelle il comparaît, de demander si une loi est bien conforme à la Constitution. Toutefois, la juridiction sollicitée, judiciaire ou administrative, peut refuser de transmettre la question à la Cour de cassation ou au Conseil d'Etat, qui, à leur tour, sont chargés de décider si le dossier mérite d'être étudié par le Conseil constitutionnel. Désormais, ce dernier peut donc jouer un rôle nouveau de Cour suprême à l'américaine, et faire évoluer des législations. Cela s'est déjà produit avec celles sur la garde à vue ousur l'hospitalisation sans consentement.

L'autonomie des universités

Le président en fait une priorité. A tel point que pour réussir cette réforme, il évite de trop aborder les autres sujets concernant l'éducation, afin de ne pas liguer les mécontents contre lui. D'apparence technique, le dispositif donne plus de liberté aux universités (recrutements, rémunérations, gestion du patrimoine immobilier, etc.) pour peser davantage dans la compétition internationale. Le bilan est plutôt positif, avec deux bémols : les moyens budgétaires demeurent insuffisants et les présidents d'universités n'ont pas toujours les compétences nouvellement requises. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-reussites-de-sarkozy_1075105.html

Commenter cet article