Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

N. Sarkozy, "celui qui incarne le plus le renouveau", pour E. Hamelin

25 Août 2016, 11:47am

Publié par Antonella LA FRANCE POUR LA VIE NS 2017

N. Sarkozy, "celui qui incarne le plus le renouveau", pour E. Hamelin

N. Sarkozy, "celui qui incarne le plus le renouveau", pour E. Hamelin

Le conseiller municipal Les Républicains, soutien de Nicolas Sarkozy, se dit "confiant" quant aux chances de l'ancien président de la République, qui annonce, dans un livre à paraître mercredi, sa candidature à l'élection présidentielle 2017.

Lyon Capitale : Après de longs mois d'attente, Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à l'élection présidentielle dans un livre à paraître mercredi (Tout pour la France, Plon). Une candidature annoncée depuis longtemps, vous n'êtes donc pas surpris ?

Emmanuel Hamelin : Ce calendrier est lié à celui des primaires, il n'y a donc pas de surprise. Cette déclaration était attendue, on en parlait déjà depuis plusieurs mois, mais c'est un événement malgré tout très médiatique.

Dans son livre, Nicolas Sarkozy évoquera sûrement plus en détails ses propositions et son programme. Qu'est-ce que vous attendez du "candidat Sarkozy" ?

Il y a déjà eu le projet de tous les candidats de la primaire des Républicains, qui a été voté en juillet. Maintenant Nicolas Sarkozy va faire passer ses idées. On se doute qu'il va y avoir des éléments forts. On a eu le Sarkozy qui recomposait le parti. Là, ce ne sera pas le même, il n'aura pas le même discours. Il va développer un certain nombre de points en fonction de l'actualité, mais aussi de la situation de la France. Je suis dans l'attente de ses propositions, mais je suis confiant.

Le fait qu'il ait déjà été président n'est-il pas un frein, alors que la tendance politique est plutôt au renouveau ?

C'est celui qui incarne le plus le renouveau. Il a une énergie, une capacité d'action, une vision, il va peser sur la scène internationale et plus particulièrement sur la scène européenne. C'est un renouveau par rapport aux 4 ans qui viennent de s'écouler. Les thèmes de sa campagne de 2012 sont aujourd'hui d'actualité. Il était en avance, notamment quand il disait qu'il fallait renégocier Schengen ou en sortir. Il avait raison 5 ans avant tout le monde. Bien sûr, tout n'a pas été réglé en un quinquennat, mais c'est un travail de longue haleine et pour moi, c'est le seul à avoir cette énergie. Il a toutes les chances de gagner cette primaire. Ça fait un an que je le dis. Il y a un an, on me riait au nez, mais on voit que la dynamique est pour lui aujourd'hui et que c'est une vraie possibilité.

Avec Nicolas Sarkozy, cela fait désormais 13 candidats déclarés pour la primaire de la droite. Est-ce que cette multitude de candidatures est un problème ?

Avant le dépôt des parrainages, beaucoup se sont déclarés uniquement pour être sur le terrain médiatique. Beaucoup n'auront d'ailleurs pas les parrainages nécessaires pour se présenter, et ils le savent. Ils font acte de candidature pour exister dans les médias. c'est un des aspects négatifs de ces primaires.

Depuis plusieurs mois, certains critiquent le fait que Nicolas Sarkozy fasse campagne avec l'argent du parti, profitant de son rôle de président. Qu'est-ce que vous en pensez ?

Il a pris le parti dans un état catastrophique et l'a remis en état de marche. Aujourd'hui, l'opposition est entendue sur un projet plus que sur un combat de coqs, comme à une époque. Il a joué son rôle de président du premier parti d'opposition. S'il n'avait pas fait tout ça, on aurait pu lui reprocher d'être un mauvais président de parti, mais tout ce qu'il a fait était pour faire exister le parti. Et maintenant que la campagne démarre, il va quitter la présidence des Républicains et sera à fond dans la campagne.

Avec le départ de Nicolas Sarkozy, c'est Laurent Wauquiez qui va récupérer la présidence des Républicains. Une situation que dénoncent certains membres du parti, qui évoquent le côté peu rassembleur de l'actuel président de la région...

C'est dans les statuts, donc ça ne me choque pas. Ce n'est un secret pour personne, il sera le numéro 1. On le verra à la tâche. Tous ceux qui ont vocation à avoir des responsabilités tombent sous le feu des critiques. Je ne fais pas de procès d'intention et je fais confiance à Laurent Wauquiez pour tenir le parti pendant les primaires. Ce ne sera pas facile, mais il est armé pour ça. Bien sûr, il y a toujours quelques grincements de dents, quelques jalousies, mais on est dans le strict respect des statuts.

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Politique/N.-Sarkozy-celui-qui-incarne-le-plus-le-renouveau-pour-E.-Hamelin

Commenter cet article