Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

Nicolas Sarkozy : "Je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie"

6 Août 2016, 16:16pm

Publié par Antonella

Nicolas Sarkozy : "Je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie"
Nicolas Sarkozy : "Je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie"

Nicolas Sarkozy : "Je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie"

Quelques semaines avant une déclaration de candidature attendue à la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy a choisi de parler de lui dans une séquence plus personnelle d'abord dans une longue interview au Point, puis sur RTL. Morceaux choisis.

Dans les colonnes du Point (article réservé aux abonnés), l'ancien président de la République est revenu sur son enfance, vécue d'abord chez son père de nationalité hongroise près de la place de Clichy, puis chez son grand-père, toujours dans le 18èmearrondissement de Paris. "On n'a pas manqué d'argent, mais la situation était instable, car ma mère était seule, et une femme seule dans les années 60 avec trois enfants, qui doit reprendre ses études, divorcée, c'était encore plus difficile", raconte Nicolas Sarkozy. Mais il l'assure, il n'en tire aucun goût de revanche.

"Elles ont généralement la même formation, elles vont dans les mêmes endroits, elles pensent la même chose, il y a une uniformité qui m'est étrangère." Toujours dans Le Point, Nicolas Sarkozy donne raison à son épouse Carla Bruni-Sarkozy qui avait déclaré quelques jours plutôt dans le magazine Elle : "mon mari ne ressemble en rien à ces élites". L'ex Président s'explique : "J'aime l'originalité, la création, la différence, la passion, le contact direct avec les gens. (…) Je n'aime pas être classé dans un petit tiroir. Je n'ai jamais été membre d'un club, je n'aimerais pas l'être."

Sur RTL, à la question "Ricard ou pétard?", l'ancien chef de l'Etat est catégorique : "je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie, jamais. Vous vous rendez compte de ce truc-là? Et pourtant je me suis amusé, je vous le dis". Même réponse pour le pétard, Nicolas Sarkozy affirme ne jamais y avoir touché, même s'il dit ne pas "être contre". Sa préférence va quand même au cigare, qu'il fume "de temps en temps".

Interrogé sur RTL, l'ancien président de la République fait part de ses goûts très populaires. "J'aime la variété française", affirme Nicolas Sarkozy, avant de citer parmi ses chanteurs préférés Jean-Jacques Goldman. En ce moment, c'est la dernière chanson de Céline Dion qui tourne en boucle dans ses oreilles. "J'aimais C Jérôme : comme vous voyez je vais assez loin dans la provocation", glisse-t-il. "Mais je n'ai pas honte de ça."

Quand Le Point lui demande s'il s'est déjà battu, Nicolas Sarkozy répond : "Oui enfin, non. J'ai été battu deux fois". La première fois c'était en 1976 à la faculté de Nanterre, contre des grévistes. "J'avais 21 ans, une magnifique chemise bleue et un jean. Je suis sorti, je n'avais plus de chemise", explique l'ancien chef de l'Etat, qui dit avoir été très provoquant à l'époque. "J'étais monté à la tribune pour dire que leur grève, c'était un truc de prétentieux". Résultat : impossible de revenir à la faculté pendant six mois, au cours desquels il a dû prendre des cours du soir. Deuxième expérience de bagarre : au club de judo de Nanterre. "Je n'y suis allé qu'une fois. Un petit jeune me propose de combattre. Au bout de deux minutes, j'ai volé dans les chaises du public, j'ai dit merci beaucoup, je suis parti et je ne suis jamais revenu".

Dans la chronique Questions de confiance sur RTL, Nicolas Sarkozy a évoqué avec une certaine réserve sa manière de communiquer dans un couple. "Je dois confier que j'ai longtemps été un adepte du rien dire, ce qui ne m'a pas réservé que des bonnes surprises. J'ai compris qu'il était toujours préférable de parler et que la stratégie de la poussière sous le tapis était une stratégie catastrophique."

Léa Stassinet - leJDD.fr

http://www.lejdd.fr/Nicolas-Sarkozy-Je-n-ai-jamais-bu-une-goutte-d-alcool-de-ma-vie-801085

Commenter cet article