Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

Primaire à droite : les sarkozystes sortent du bois

22 Août 2016, 12:37pm

Publié par Antonella LA FRANCE POUR LA VIE NS 2017

Primaire à droite : les sarkozystes sortent du bois

Primaire à droite : les sarkozystes sortent du bois

LE SCAN POLITIQUE - À trois jours de l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy, ses soutiens lui préparent le terrain. Dernier en date à s'être prononcé en faveur du chef de l'État : le patron des députés LR Christian Jacob.

La machine sarkozyste se met en branle. L'ancien président de la République, bien décidé à créer un électrochoc autour de son entrée en campagne, organise méticuleusement l'événement. Ses proches, qui n'avaient pas encore officiellement fait leur choix, sont invités à démarcher les rédactions pour sortir du bois. Dernier en date, le président du groupe Les Républicains (LR) à l'Assemblée nationale, Christian Jacob. Lundi sur Europe 1, il a «appellé de ses vœux (à) la candidature» de Nicolas Sarkozy. «Je pense que mes vœux seront exaucés dans les 72 heures qui viennent», a-t-il souri, à trois jours du rassemblement de Châteaurenard qui doit marquer l'entrée en campagne du patron des Républicains. «Je considère que Nicolas Sarkozy a à la fois l'expérience, le tempérament, le sang-froid, la capacité à décider et aussi l'énergie pour être le président de la République», a martelé Christian Jacob.

Le soutien de ce pivot de la vie politique est symboliquement important. Fervent chiraquien, Christian Jacob aurait naturellement pu soutenir Alain Juppé. Il n'en sera rien: comme François Baroin ou l'eurodéputé Renaud Muselier, Christian Jacob ne se reconnaît pas dans le maire de Bordeaux.

La droite sociale mobilisée

Le week-end dernier a été l'occasion pour Nicolas Sarkozy d'orchestrer la mobilisation de la droite sociale. La séquence a commencé vendredi soir avec une interview au Figaro du maire de Tourcoing, Gérald Darmanin. Le jeune élu étaitparticulièrement convoité par tous candidats. Il a finalement fait le choix de Nicolas Sarkozy après s'en être éloigné pendant quelques mois. «Je sens un retour à la confiance en Nicolas Sarkozy dans le peuple de droite», a-t-il confié.

«Je compte participer au succès de Nicolas Sarkozy parce que c'est l'intérêt de notre pays»

Le bruit de fond sarkozyste s'est poursuivi dimanche avec une interview au JDD de Christian Estrosi, l'incontournable président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. «Je considère que, face à la menace intérieure et extérieure que nous connaissons, il est le meilleur candidat», a indiqué l'ancien maire de Nice.

S'il est connu pour ses positions fermes sur l'immigration, Christian Jacob a lui aussi fait l'éloge du «sens de l'équilibre et (de la) dimension sociale» de Nicolas Sarkozy. Un trait qu'il est utile de mettre en avant quand tant de candidats à la primaire s'illustrent par un programme libéral poussé.

Enfin, le premier cercle de l'ex-chef de l'État est lui aussi invité à investir les médias. Lundi sur France Info, Brice Hortefeux a loué une personnalité qui «a la connaissance, l'expérience et l'autorité». Ajoutant: «Je compte participer au succès de Nicolas Sarkozy parce que c'est l'intérêt de notre pays».

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2016/08/22/25006-20160822ARTFIG00089-primaire-a-droite-les-sarkozystes-sortent-du-bois.php

Commenter cet article