Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

Primaire : Copé s'agace de voir Sarkozy se lancer dans l'un de ses bastions

19 Août 2016, 16:35pm

Publié par Antonella

Primaire : Copé s'agace de voir Sarkozy se lancer dans l'un de ses bastions

Monsieur Copé vous n etes rien pour nous les Républicains , désolée mais nous sommes tous pour Nicolas alors soyez beau jouer et taisez vous merci !! ...

Primaire : Copé s'agace de voir Sarkozy se lancer dans l'un de ses bastions

LE SCAN POLITIQUE - L'ancien président de l'UMP, qui a l'habitude de faire sa rentrée politique dans cette commune des Bouches-du-Rhône, digère mal que l'ex-chef de l'État ait décidé d'y faire sa déclaration de candidature.

Comme l'a révélé Le Figaro jeudi, Nicolas Sarkozy devrait profiter de la réunion publique qu'il animera la semaine prochaine à Chateaurenard (Bouches-du-Rhône)pour officialiser sa candidature à la primaire à droite. Et Jean-François Copé, l'un de ses futurs adversaires, goûte très peu cette initiative: l'ancien président de l'UMP avait pris l'habitude de faire sa rentrée politique dans ce fief du sud-est depuis plusieurs années.

Invité de RTL ce jeudi matin, le député-maire LR de Meaux s'est ainsi agacé: «Cela fait dix ans que je fais ma rentrée politique à Chateaurenard, donc c'est vrai que lorsque j'ai vu que Nicolas Sarkozy faisait son lancement de candidature à Chateaurenard, j'ai trouvé cela assez cocasse. (...) C'est un peu comme si François Hollande annonçait sa candidature là où Arnaud Montebourg fait sa Fête de la rose, c'est un peu bizarre», a-t-il déploré, tandis qu'un dégel semblait s'être récemment amorcé entre les deux hommes.

Reynès lâche peu à peu Copé

Refusant de parler d'un «coup bas» de l'ancien chef de l'État, le parlementaire a toutefois considéré que ce «cela confirme, si besoin en était, qu'il faut vraiment faire cette rupture avec tout ce système. (En 2007,) j'ai espéré cette rupture, elle n'a pas eu lieu. Et ceux qui l'avaient promise - Nicolas Sarkozy et ceux qui ont été au gouvernement avec lui (...): François Fillon et même Bruno Le Maire - ont été battus en 2012», a encore asséné l'ancien patron du parti.

Autre élément que semble révéler l'accueil de Nicolas Sarkozy à Chateaurenard: l'intention de Bernard Reynès, député-maire LR de la commune, de lâcher Jean-François Copé après l'avoir longuement soutenu. En effet, après avoir d'abord tenté de se contraindre à la neutralité en militant pour l'instauration d'une «charte de bonne conduite» en vue de la primaire, l'élu s'affiche désormais fièrement aux côtés des autres candidats. Comme Bruno Le Maire, qu'il a récemment invité à tenir un meeting dans sa ville.http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/08/19/25002-20160819ARTFIG00136-primaire-cope-s-agace-de-voir-sarkozy-se-lancer-dans-l-un-de-ses-bastions.php

Commenter cet article