Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

Tout ce qu'il faut savoir pour voter à la primaire de la droite

18 Août 2016, 07:16am

Publié par Antonella

Tout ce qu'il faut savoir pour voter à la primaire de la droite

Tout ce qu'il faut savoir pour voter à la primaire de la droite

La primaire de la droite et du centre se tiendra les 20 et 27 novembre.

• Quel est le calendrier de la primaire?

Le 9 septembre à 18 heures. Le rendez-vous est inscrit en rouge dans les agendasde tous les candidats à la primaire depuis des mois. C'est la date limite de dépôt des dossiers auprès de la haute autorité de la primaire, présidée par Anne Levade. «Quinze jours au plus tard» avant cette date, soit le 25 août, Nicolas Sarkozy devra avoir démissionné de ses fonctions de président du parti les Républicains s'il veut concourir. Après examen de la conformité des dossiers de candidature par la haute autorité, la liste officielle des candidats sera dévoilée le 21 septembre. C'est également à cette date que débutera la campagne officielle. Le premier tour du scrutin se déroulera le samedi 19 novembre en outre-mer et le dimanche 20 novembre en métropole. Un second tour pour départager les deux finalistes est prévu les 26 et 27 novembre. Si les résultats doivent être connus dès le soir même, leur promulgation officielle n'interviendra qu'après contrôle et examen des éventuels recours. Les comptes de campagne de chaque candidat devront par ailleurs être déposés le 20 décembre auprès de la haute autorité pour examen et validation.

• Quels sont les critères pour être candidat ?

Dans l'esprit de ses organisateurs, la primaire a été conçue pour confronter tous les candidats des formations «de la droite et du centre». Au final, seuls deux partis ont officiellement accepté de s'y soumettre: les Républicains, qui en sont le principal organisateur, et le Parti chrétien-démocrate, petite formation associée de longue date à l'UMP. Les autres formations de l'opposition, l'UDI en tête, ont refusé de participer et de présenter un candidat. Pour que leur candidature soit recevable, les membres du parti les Républicains devront présenter les parrainages de 2500 adhérents à jour de cotisations, provenant de quinze fédérations départementales différentes, avec un maximum de 250 par département. Il leur faudra également les signatures de 250 élus, répartis dans au moins 30 départements (25 au maximum par département), dont 20 parlementaires. Un candidat LR doit également être à jour de sa cotisation d'adhérent et de sa cotisation d'élu. S'ajoutent logiquement à ces conditions celles retenues pour être candidat à la présidentielle: être majeur, disposer du droit de vote et ne pas être déclaré inéligible, ne pas être placé sous tutelle ou sous curatelle et justifier avoir satisfait aux obligations imposées par le Code du service national.

• Qui pourra voter?

Primaire ouverte oblige, le vote est accessible à tous les Français. Trois conditions devront cependant être remplies. La première est d'être inscrit sur les listes électorales au 31 décembre 2015. Les mineurs qui seront en âge de voter à la date de l'élection présidentielle 2017 pourront participer au scrutin à condition de se préinscrire auprès de la haute autorité. Les Français résidant à l'étranger pourront participer au vote par voie électronique, mais il faut qu'ils soient inscrits sur les listes consulaires et qu'ils procèdent à une préinscription entre le 22 septembre et le 16 octobre. La deuxième condition est de verser 2 euros par tour de scrutin pour la participation aux frais d'organisation. Et la dernière consiste en un engagement sur l'honneur de «partager les valeurs républicaines de la droite et du centre» et de «s'engager pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France». Aucun vote par procuration ne sera possible.

• Comment se déroulera le scrutin?

En France métropolitaine et outre-mer, 10.228 bureaux de vote seront ouverts pour l'occasion. Il faudra attendre le 30 septembre pour qu'en soit rendue publique la liste. Le site Internet de la primaire communiquera à chaque électeur, en fonction de son adresse, le bureau de vote dans lequel il devra se rendre le jour du vote. La haute autorité recrute actuellement 60.000 volontaires qui seront chargés de surveiller le bon déroulement du scrutin. Hors le président et ses trois assesseurs, les bureaux de vote seront accessibles aux scrutateurs et aux délégués désignés par chaque candidat. À l'issue du vote, les électeurs auront la possibilité de laisser leurs coordonnées afin d'être recontactés et informés pendant la campagne présidentielle de 2017.

• Quand auront lieu les débats?

Les candidats ont négocié le principe de trois débats animés par la presse avant le premier tour et un débat entre les deux tours, soit l'exacte configuration retenue lors de la primaire de la gauche en 2011. À l'époque, le succès d'audience avait surpris tout le monde avec près de 5 millions de téléspectateurs pour le premier débat et près de 6 millions pour le duel opposant Martine Aubry et François Hollande. Cette année, TF1 diffusera le premier échange le 13 octobre en partenariat avec Le Figaro et RTL. Le deuxième rendez-vous sera organisé conjointement par i-Télé et BFMTV le 3 novembre et le troisième, prévu le 17 novembre, est coproduit par France Télévisions, Europe 1 et la presse régionale. Avec des règles simples: un temps de parole également réparti et la possibilité de se répondre les uns les autres. Les deux vainqueurs du premier tour de la primaire s'affronteront le 24 novembre dans une émission spéciale diffusée par TF1 et France 2.

http://www.lefigaro.fr/politique/2016/08/16/01002-20160816ARTFIG00218-tout-ce-qu-il-faut-savoir-pour-voter-a-la-primaire-de-la-droite.php

Commenter cet article