Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site d informations  .PEUPLE EN COLÈRE RAS LE BOL DU SOCIALISME .

Sarkozy sur Calais : « Je me rendrai à Londres dès le lendemain de la présidentielle »

4 Septembre 2016, 16:31pm

Publié par Antonella LA FRANCE POUR LA VIE NS 2017

TOUS UNIS AVEC NICOLAS , LA FRANCE A BESOIN DE CE GRAND LEADER

TOUS UNIS AVEC NICOLAS , LA FRANCE A BESOIN DE CE GRAND LEADER

Sarkozy sur Calais : « Je me rendrai à Londres dès le lendemain de la présidentielle »

Dans une interview dans nos colonnes, Nicolas Sarkozy veut renégocier les accords du Touquet et obliger les Britanniques à accueillir sur leur sol les demandeurs d’asile lors du traitement de leur dossier.

– Comment sortir de cette situation à Calais ?

« La vérité, c’est que le Gouvernement est en train de répartir une partie de la jungle de Calais sur l’ensemble du territoire. Je ne peux pas accepter que non seulement la situation ne soit pas réglée à Calais mais qu’en plus on organise la même dans d’autres villes de France. Rien ne pourra être résolu si on ne pose pas les bases d’une nouvelle politique migratoire. Schengen n’existe plus dans les faits. Le mécanisme de réadmission de la Convention du Dublin ne fonctionne plus, ce qui signifie concrètement qu’une personne entrée par exemple par la Hongrie et qui reste illégalement ensuite en France n’est plus systématiquement renvoyée en Hongrie. Le devoir du gouvernement français est de rétablir des contrôles aux frontières. C’est ce que nous ferons tant qu’il n’y aura pas un deuxième Schengen. Ne serait-ce que la semaine dernière, les Italiens ont reçu 14 000 migrants. À ce rythme, ils en auront un million l’année prochaine. Si les frontières de la France et de l’Europe continuent d’être poreuses, on ne résoudra jamais le problème.

Jamais la pression migratoire n’a été aussi forte et pourtant les reconduites à la frontière baissent de 20 %. Et cette pression migratoire est d’autant plus grave pour la France que notre système social est bien plus généreux qu’ailleurs. Je demande la suspension du droit au regroupement familial tant qu’il n’y a pas le Schengen 2 que nous réclamons. Je demande également la suppression de l’Aide médicale d’État et qu’aucun étranger en France ne puisse bénéficier de prestation non contributive avant cinq ans pour ne pas rentrer en France uniquement pour avoir des allocations sociales. Tant qu’on n’a pas une politique nationale, on ne peut pas résoudre Calais. »

– Et pour la Jungle ?

« Sur Calais, mon intention est de me rendre à Londres dès le lendemain de l’élection présidentielle pour négocier les conditions d’un nouvel accord du Touquet avec ouverture d’un hotspot : si vous ne la démantelez pas tout de suite, elle ne le sera jamais. La Jungle sud a été démantelée, pas la zone nord. Regardez ce qui s’est passé sur les terrains connexes : c’est devenu une véritable ville à part entière, où prospèrent des échoppes et des supérettes illicites. Comment ne pas comprendre l’exaspération de tous les commerçants du Calaisis qui eux respectent la loi et payent leurs impôts ? »

– Faut-il un code de bonne conduite pour la campagne de la primaire, comme le réclame Alain Juppé ?

« Je ne crois pas aux codes de bonne conduite. Je crois à la bonne conduite tout court. Je ne suis pas naïf. Ce sont les électeurs et les Français qui jugeront ceux qui agressent et ceux qui rassemblent. Si nous voulons gagner, dans deux mois et demi nous devrons impérativement nous rassembler. Quel spectacle donnerions-nous si nous avons passé deux mois et demi à nous déchirer pour ensuite dire qu’on s’entend ? Je ne doute pas que tous ceux qui critiquent ou qui attaquent auront oublié leurs critiques demain si nous gagnons et feront tout pour faire gagner celui qui aura remporté la primaire. »http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/sarkozy-sur-calais-je-me-rendrai-a-londres-des-le-ia0b0n3713747

Commenter cet article